Anna Kova : « Notre nouveau projet vit et se crée par le live »

Attachment-1

On a eu un gros coup de cœur pour cette chanteuse Russo-espagnole qu’on a d’abord découvert pour ses collaborations avec des rappeurs comme Fa2L (75ème Session) ou J-Slow. Une voix incroyable, un flow naturel, sur des productions léchées, notamment de son partenaire MiM. Après une formation classique au conservatoire, elle passe deux ans et demi dans l’école de Jazz de Boston, le Berklee College Of Music. Après un très bon 1er EP, My Heart Ain’t Wrong, elle prépare un nouveau projet qu’elle nous présentera à la soirée Muzrs, jeudi 16 avril, en compagnie de MiM et de deux musiciens.

Muzrs : Salut Anna, pour commencer est-ce-que tu peux me parler de ton parcours ?

Anna Kova : Je viens d’une famille d’artistes. Mon père est chef d’orchestre et violoniste classique. J’ai été élevée par une grand-mère pianiste qui m’a initiée à la musique, rêvant que je devienne chanteuse d’Opéra. J’ai donc des bases classiques, puis je suis naturellement allée vers les musiques afro-américaines, le Jazz, la Soul, le Negro Spiritual etc. C’est d’ailleurs pour ça que je chante en anglais je pense, ça s’est fait naturellement. C’est ma langue musicale !

Je suis finalement arrivée au Hip-Hop, à travers le Wu Tang, Tupac, Shyheim, Erykah Badu, jusqu’a tous ceux d’aujourd’hui, Kendrick Lamar, Joey Badass, Childish Gambino, Jazz Cartier et j’en passe. J’y ai puisé le sens de la rythmique et les nombreux jeux avec les sonorités de la langue. Puis j’ai été acceptée à la Berklee College of Music, une grande école de Jazz à Boston. Là-bas mes professeurs étaient de réels mentors. Ils avaient bossé avec des piliers de la musique comme Stevie Wonder ou Jimmy Hendrix, c’était fou ! J’ai passé deux ans et demi dans une bulle remplie d’artistes venus de partout pour devenir musiciens, managers, écrivains…Tant d’énergie dans un seul endroit ! Là-bas j’ai tenté de prendre tout ce que je pouvais. Leur culot par exemple, cette capacité des artistes américains, notamment sur scène, à captiver l’attention. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de faire quelques concerts, dont un au Cotton Club à New York (légendaire club de Jazz qui a notamment vu passer Duke Ellington, Louis Armstrong ou Cab Calloway) où j’étais choriste de Bobby McFerrin – un rêve de gosse de rencontrer ce génie ! Après Berklee je suis revenue en France et j’ai sorti un premier EP, qui était plus une carte de visite pour montrer qui j’étais. J’ai travaillé avec plein de beatmakers différents jusqu’à ce que je rencontre MiM avec qui j’ai eu le déclic, une vraie fusion musicale, le vrai partenaire. Dans la foulée on a monté la formation actuelle à quatre, avec un bassiste, Seb Lawkyz et un clavieriste, David Monet, tout deux musiciens de talent avec qui notre son ne fait que grandir !

Muzrs : Comment gères-tu ta carrière ?

J’ai commencé toute seule. Aujourd’hui je travaille avec une bookeuse qui est venue me voir à mon tout premier concert à Paris. Le live est fondamental dans ma construction. Le nouveau projet vit et se créé par le live, en testant immédiatement nos compositions sur le public. J’ai fait beaucoup de première parties avec différents artistes, donc pour des publics très divers, ce qui forge et pousse à chaque fois à tout repenser. C’est enrichissant et ça aide finalement à comprendre qui est ton propre public.

A Berklee j’ai eu quelques bases de gestion de carrière également. Je pense qu’aujourd’hui il est très important d’être au courant de ce que l’on fait avec ton œuvre, sans pour autant tout gérer, ce n’est pas ton métier. Il faut trouver les personnes à qui on peut faire confiance et qui veulent aller dans la même direction que toi pour pouvoir lâcher prise. Pour le prochain EP je prends mon temps, même si je rêve de partager les nouveaux morceaux tout de suite, impatiente comme je suis ! Mais c’est important pour avoir quelque chose de qualitatif. Bien que tout se consomme tellement vite aujourd’hui, je veux que tout sorte dans la meilleure forme possible. On a presque un album de prêt, qu’on a enregistré chez MiM, ce qui est génial parce qu’il connait parfaitement ma voix et mes envies. Vous allez entendre tout ça bientôt !

Muzrs : A choisir, tu préfèrerais être signée dans une major qui prendrait en charge tous les aspects de ta carrière ou rester en indépendant ?

Honnêtement, tout dépend des propositions que j’aurai et des rencontres que je ferai. Je sais que j’ai le besoin de gérer certaines choses. Mais je sais aussi qu’il est nécessaire d’être entourée de professionnels dont c’est tout bonnement le métier. Et avoir déjà aujourd’hui quelques personnes de confiance sur qui m’appuyer me fait beaucoup de bien. Ce qui m’intéresserait avant tout dans un label ce serait des conseils artistiques. Dans un projet musical on a besoin d’un regard distant et neutre pour apporter une nouvelle lecture de son travail. Tu ne peux pas te contenter de ton avis et de tes envies parce qu’au final ce sera le public qui jugera, et il aura toujours raison !

Muzrs : Tu travailles à plein temps sur la musique ?

Oui. Au quotidien je donne des cours de chant (voix, souffle, corps) à des comédiennes, des danseuses, ou juste des passionnés de musique. J’ai aussi pas mal de concerts, surtout en ce moment, ce qui me ravie ! J’expérimente aussi d’autres choses, je bosse par exemple sur un projet de voix off pour un long métrage dont je serai la narratrice, ça c’est tout nouveau et ça me plait énormément. Et puis je continue les collaborations, il y a plusieurs featurings qui vont sortir dans les mois qui viennent, des clips, et puis l’EP à la fin de l’année. En espérant que la suite vous plaise !

Publicités

Catégories :Artistes, Interviews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s